Maillots classiques URSS

11 article(s)

par page   |  

Notre collection de maillots classiques de football d'URSS est l'une des plus complètes de nos collections d'Équipes Nationales. Nous avons des modèles de maillots de football vintage qui connectent avec les supporters dévoués de l’histoire du football et de la mode sportive des temps du Rideau de fer. Nous vous présentons les t-shirts de l'Union des républiques socialistes soviétiques - CCCP dans son acronyme d'origine - des époques suivantes:

        • Les maillots classiques de l'Union Soviétique des années 60, lorsque les Soviétiques ont remporté leur premier et unique titre international; la Coupe d'Europe des Nations France 1960, la première à être disputée sur le sol français. L'équipe de l'URSS a battu la mythique Yougoslavie en finale, 2 - 1 et comptait dans ses rangs l'araignée noire, le gardien de but Lev Yashin, un grand héros national.

        • Les maillots de foot vintage d'URSS des années 70, une époque au cours de laquelle les Soviétiques se sont distingués à l'échelle internationale en atteignant la finale du Championnat d'Europe des Nations football 1972 face à l'Allemagne de l'Ouest de Beckenbauer.

        • Les maillots rétro CCCP des années 80: ces modèles sont très appréciés par nos clients. L'URSS était déjà sur le point de disparaître; le grand idole de cette époque était l'Ukrainien Oleg Blokhine, Ballon d'or et un grand attaquant. Lors les années 1980, l’URSS a connu son dernier succès international, avec une sélection basée sur le club du Dynamo Kiev, l'Union Soviétique atteint la finale du Championnat d’Europe de 1988 face aux Pays-Bas.

Mode de football vintage pour homme et femme. Profitez de nos modèles de maillots CCCP pour le temps libre ou pour faire du sport avec vos amis.

Histoire et maillots de football de l'Union soviétique et de la Russie

Le football en Russie est fortement apprécié. C'est un sport centenaire qui est arrivé au pays du nord de l'Europe de la main des Anglais, les initiateurs du sport roi.

Le premier match international de l'Équipe de football Russe a été joué en 1912 contre la Finlande dans le cadre des Jeux Olympiques de Stockholm en 1912. La Russie a perdu 2-1 contre le pays scandinave. L'équipe russe s'est classée onzième dans le classement finale. Dans cette période, le système politique implanté dans la nation était encore l'Empire Russe, une monarchie héréditaire dirigée par un Tsar autocratique.

Après la Révolution de 1917 qui a fait tomber le système politique de l'Empire Russe, le football a connu une grande impulsion et de nouvelles équipes ont été fondées. Le Lokomotiv qui a réuni des joueurs choisis parmi les cheminots; le Spartak, l'équipe dans laquelle les gens du peuple jouaient et qui se faisait appeler aussi L'Équipe du Peuple. D'autres clubs ont été fondés entre les travailleurs des agences ministérielles, comme le Dinamo, qui apparemment était composé de membres des services secrets et du ministère de l'Intérieur. L'armée avait également son équipe; le CSKA.

L'organisme qui réglementait le football à ses débuts était l'Union Russe de football, fondée en 1912, qui a été suivie, bien après la Révolution Russe en 1934, par la Fédération de football d'URSS et qui a finalement retrouvé son nom presque original en 1992, après la chute de l'Union soviétique en tant que Fédération de Russie de football.

Pour les équipes nationales, l'histoire des nations marque l'histoire du football, et c'est pour cela que l'Équipe Russe après une période de transition suite à la Révolution Russe de 1917 s'est transformé avec les autre Républiques soviétiques en L'Équipe d'Union Soviétique de football; son acronyme la CCCP.

Après la chute du mur et l'effondrement des pays communistes entre 1992 et 1994, les joueurs des régions qui composaient  l'Équipe Soviétique retournent à leur nouveau États indépendants et se créent alors les équipes nationales de chaque nation, entre autres bien sûr la sélection de Russie, celle de l'Ukraine ou celle de la Biélorussie.

Il est intéressant de noter qu'à l'époque communiste, l'embauche de joueurs internationaux n'était pas autorisée car le football ne pouvait pas être associé à la bourgeoisie. Les joueurs n'étaient pas officiellement payés.

L'équipe, en tant qu'Équipe Russe ou en tant qu'Équipe d'Union soviétique de football  a participé aux  Coupes du Monde de football, aux Jeux Olympiques et aux Coupes d'Europe des nations. En d'autres termes, cette sélection Russe ou Soviétique a suivi un similaire parcours à celui des autres équipes des nations européennes en ce qui concerne l'histoire du football.

Le premier match en tant qu'Équipe  d'Union soviétique de football a eu lieu en 1923 contre la Suède où les soviétiques ont battu les Suédois 2-1 et plus tard contre la Turquie en 1924 à Moscou où ils ont remporté le match 3-0.

Histoire et maillots de football de l'Équipe nationale d'URSS et de la Russie - 1950

Au cours de cette décennie, l'équipe nationale de football soviétique a participé à sa première Coupe du Monde, celle de la Suède en 1958. Voici le parcours lors de cette compétition:  en phase de groupes les soviétiques ont terminé à égalité face à l'Angleterre, 2-2, ils ont gagné l'équipe autrichienne, 2-0, et perdu contre le Brésil de Vavá et Pelé par 2-0. Ces résultats ont permis à la URSS de passer à la phase suivante où finalement l'URSS a perdu contre le pays hôte, la Suède, 2-0, en quart de finale.

Après la participation de l'Équipe Russe aux Jeux Olympiques de Stockholm en 1912, l'équipe de football russe ou celle de l'Union soviétique n'ont pas participé aux Jeux Olympiques des années suivantes. Il faut aller jusqu'en 1952 quand l'URSS a pris part aux Jeux Olympiques d'Helsinki. Lors de ce tournoi, l'équipe a battu la Bulgarie, 2-1, au tour préliminaire mais s'est incliné contre la Yougoslavie au premier tour et a été éliminée.

L'une des plus grandes réussites de l'équipe de l'URSS de tous les temps se trouve dans la victoire aux Jeux Olympiques de Melbourne de 1956, où l'équipe a remporté la Médaille d'or après avoir battu au premier tour l'Allemagne de l'Ouest 2-1, une puissance déjà à l'époque du football européen, a joué face à l'Indonésie en quarts de finale, rencontre que les soviétiques ont remporté par 4-0, et a battu la Bulgarie 2-1 en demi-finale, ainsi que la Yougoslavie en finale, 0-1.

Il faut souligner que l'équipe soviétique avait dans ses rangs les joueurs professionnels ce qui n'était pas autorisé par la Fifa pour les compétitions des Jeux Olympiques.

Remarquons aussi que trois équipes du bloc communiste, celles de l'Union soviétique, de la Yougoslavie et de la Bulgarie ont respectivement remporté les Médailles d'or, d'argent et de bronze de football lors de ces Jeux Olympiques, ce qui indique l'importance stratégique et d'image que le bloc communiste avait pour le sport. Les compétitions sportives ont été toujours utilisé pour améliorer l'image d'un pays, d'un système politique, d'un leader ou simplement pour remonter le moral d'un groupe. Nous pouvons visiter le dossier de l'Allemagne pour voir comment le gouvernement nazi a également utilisé le football pour démontrer le pouvoir de l'État Allemand.

Profitons de cette information précédente pour indiquer que les rassemblements politiques étaient interdits pendant l'ère communiste, de sorte que le sport, les visites au stade et le jeu sportif d'un sport de vingt-deux joueurs sur un terrain de jeu constituaient des lieux d'échappatoire au contrôle de fer de la structure de l'État communiste. Le football était également une excuse pour que les citoyens se réunissent en groupe pour sûrement lancer des slogans politiques.

Histoire et maillots de football de l'URSS - 1960

Les années 1960 sont considérées comme l'âge d'or du football soviétique de la CCCP. La décennie commence bien et l'équipe accède au titre de champion de la première Coupe d'Europe des Nations de 1960 dont la phase finale se déroule en France. Pour cela ils ont dû battre la Hongrie en huitièmes de finale et ont eu la chance de voir l'Espagne se retirer car le dictateur Franco n'a pas autorisé l'équipe espagnole à disputer les demi-finales à Moscou, en quart de finale, et ont battu la Tchécoslovaquie en demi-finale, 3-0.

La finale se joue contre la Yougoslavie, qui a perdu 2-1 avec les buts de Metreveli et Ponedélnik à la 113e minute. Dans les rangs de l'Équipe de la CCCP nous trouvons le légendaire gardien Lev Yachine, appelé "l'Araignée Noire", qui fait un match spectaculaire, d'ailleurs il fut élu Ballon d'Or en 1963, tout cela pour souligner son importance légendaire.

L'équipe soviétique a joué un football efficace basé principalement sur la force de ses joueurs et non pas sur un beau jeu. Comme nous pouvons tous apprécier dans ce Championnat d'Europe de 1966 les équipes du bloc communiste brillèrent.

Nous vous laissons ci-dessous une photo de l'équipe de l'Union soviétique dans laquelle vous pouvez voir son maillot classique à col polo, entièrement rouge et avec les lettres CCCP brodées sur la poitrine. Lev Yashin apparaît sur la photo portant sa tenue classique entièrement noire. D'où son surnom; "l'Araignée Noire".

Maillot CCCP 1960 Champions EURO                                                                 Maillot URSS 1960, Champions de l'EURO 1960 organisée en France

Lors de la Coupe du monde de 1962 au Chili, ils atteindront de nouveau la deuxième phase, après avoir été premiers de leur groupe de la phase de poules, mais ils tomberont en quart de finale contre l'hôte chilien. À ne pas oublier qu'ils ont battu l'Uruguay, 2-1, ou la Yougoslavie 2-0 dans cette phase de groupes.

En 1964, le Championnat d'Europe, qui était encore appelée Coupe d'Europe des Nations, les joueurs de la CCCP revalident leur puissance européenne lorsqu'ils atteignent la finale contre l'Espagne. Le rouge soviétique tombera face au rouge espagnol 2-1, bien que les espagnols aient porté un maillot bleu lors de la finale. Peut-on imaginer une finale politique à plus haute tension que celle entre l'équipe soviétique et la sélection espagnole sous le régime du dictateur Franco ? L'équipe CCCP a battu le Danemark 3-0 en demi-finale.

Pour la Coupe du Monde 1966 en Angleterre, l'équipe de football de l'URSS jouera l'une de ses meilleures compétitions. Une fois de plus, ils passent la phase de groupes en tant que premiers de groupe et parviennent à battre la Hongrie, 2-1, avec les buts de Chislenko et Porkujan. Cependant, ils tomberont en demi-finale contre la République fédérale d'Allemagne par 2 à 1. Le but de Porkujan dans les minutes finales du match ne fut pas suffisant contre l'Allemagne que Haller et Beckenbauer  qui avaient déjà marqué précédemment. Ils termineront à la quatrième place derrière l'Angleterre, l'Allemagne de l'Ouest et le Portugal et après avoir perdu le match pour la troisième et la quatrième place contre l'équipe du Portugal où jouait Eusebio, "la Panthère Noire".

L'URSS a joué cette Coupe du Monde avec le polo traditionnel à col en V et les lettres CCCP sur le fond rouge que les joueurs utilisaient dans les années 1960 et même au début des années 1970. De même, lors de ce Mondial ils portaient une veste très originale avec une bande entièrement blanche sur les manches, avec le marteau et la faucille brodés près du poignet et le corps et avec le rouge soviétique traditionnel.



Histoire et maillots de football de l'Union soviétique (CCCP) - 1970

Pour la première compétition de cette décennie, la Coupe du Monde de 1970, l'URSS obtient son résultat le plus courant dans les championnats du monde. Les supporters de l'Union soviétique ont pu voir comment leur équipe a passé le premier tour mais a été éliminé dans les quarts de finale, par l'équipe d'Uruguay, en prolongation. Ils termineront le championnat en cinquième position après le Brésil, l'Italie, l'Allemagne fédérale et l'Uruguay, c'est-à-dire qu'ils finiront classés parmi les grandes équipes de football de tous les temps.

En ce qui concerne les Jeux Olympiques, l'équipe de football de l'Union soviétique CCCP n'avait plus participé depuis sa médaille d'or de 1956, mais en 1972 elle remportera ex aequo la médaille de bronze avec l'Allemagne de l'Est.

L'Union soviétique a eu également un brillant Championnat d'Europe  en 1972. Ils passaient les phases avec solvabilité pour se rencontrer dans la phase finale jouée en  Belgique, avec la République fédérale d'Allemagne (sa bête noire), la Belgique hôte et la Hongrie. En demi-finale, ils ont battu la Hongrie 1-0 avec un but de Konkow. Lors de la finale disputée au stade de Heysel, ils ont succombé au rouleau allemand, 3-0. Les buts allemands ont été marqués par Gerd Müller et Wimmer. Les Soviétiques portaient toujours leur polo traditionnel, le rouge soviétique et les lettres CCCP brodées sur la poitrine. Nous vous laissons une photo de ce finaliste de l'équipe en Coupe d'Europe.

Maillot rétro URSS 1972 - finaliste de l'EURO


Ce Championnat d'Europe a marqué la fin d'une étape et le début de l'ère Blokhin. Le légendaire joueur Ukrainien par excellence de l'équipe soviétique et qui incarne le meilleur football dans ces latitudes des années 70 et 80. Un vrai 10 avec une vision du jeu et  d'objectifs dans le terrain de jeu, grand sprinter, avec une définition technique spectaculaire. Il participera également aux Jeux Olympiques de 1976, où l'équipe olympique de football de l'Union Soviétique remportera de nouveau la Médaille de bronze. La contribution d'Oleg Blokhin qui commençait ses participations dans l'équipe nationale de l'URSS a été très importante. Sachons qu'il avait remporté le Ballon d'or en 1975.

Cependant, les années 70 ont été des années assez maussades, loin de la décennie prodigieuse précédente. Malgré cela, l'équipe, lors de l'Euro de 1976, a atteint les quarts de finale où elle a été éliminée par la Tchécoslovaquie, après avoir été première de son groupe, qui comprenait les équipes d'Irlande, de Turquie et de Suisse.


Les maillots de l'URSS auront des modifications dans cette décennie, le col polo se transformera en col rond,  une touche de modernité. Ci-dessus dans la section maillots, vous pouvez voir le maillot rétro de l'Union soviétique des années 70, rouge, manches longues ou manches courtes, avec un col rond avec une bordure blanche qui se répétera sur les manches. Un maillot simple mais puissant, spécialement pour l'acronyme du CCCP au centre de la poitrine. Le deuxième équipement blanc suit la même conception, les bords du cou et des manches seront rouges ainsi que l'acronyme de CCCP.

Nous en profitons pour expliquer cet acronyme. Ce sont les initiales en cyrillique Сою́з Сове́тских Социалисти́ческих Респу́блик  du nom  Soyuz Soviétskikh Sotsialistícheskikh Respúblik qui signifie Union des Républiques Socialistes Soviétiques, c'est-à-dire ce que nous avons appelé en France l'URSS. Ainsi, lorsque nous verrons les belles lettres sur la poitrine, nous comprendrons le sens de l'identité de groupe qu'elles symbolisaient à l'époque du communisme.


Histoire et maillots de football de l'Union soviétique - Les années 80

Nous commençons cette décennie en soulignant la Coupe du Monde de 82 qui a été jouée en Espagne. Ce fut une grande Coupe du Monde avec le mythique Dasaev, successeur de Lev Yashin, rappelons-le; le légendaire  gardien de but nommé "l'Araignée Noire". Les Soviétiques ont été éliminés lors de la deuxième phase de groupes par la Pologne de Boniek, leur joueur catalyseur.

La grande peine pour l'URSS dans cette Coupe du Monde fut de terminer le championnat à cause de la différence de buts. Voici l'itinéraire; dans la première phase de groupes, ils se sont qualifiés deuxièmes derrière le Brésil, contre qui ils ont perdu 2-1, bien que le joueur de la CCCP Andriy Bal ait marqué lors de la première mi-temps qui termina par une victoire des Soviétiques. Les Brésiliens en deuxième mi-temps ont inversé la tendance avec des buts de Socrates et Eder (avec un arbitre controversé; l'Espagnol Lamo Castillo). Dans la deuxième phase de groupes, ils ont rencontré la Pologne et la Belgique. Le premier de chaque groupe se rendait directement en demi-finale. L'Union soviétique a battu la Belgique, 1-0, mais lors le match face à la Pologne termine à égalité. Comme la Pologne avait battu la Belgique 3-0, les joueurs de l'URSS ont dû quitter le championnat. Triste sort de laisser une Coupe du monde par la différence de buts et sans perdre en deuxième phase.

Ci-dessus, vous pouvez voir les répliques des chemises de cette décennie. Celle qu'Oleh Blochin portait; le maillot CCCP (URSS) des années 80. Celui de 1982 qui a été fabriqué par Adidas, avec les armoiries soviétiques de la faucille et du marteau qui apparaît sur le côté droit et la couleur rouge avec de très fines rayures blanches.

Nous avons également le maillot de l'Union soviétique dans sa deuxième version en blanc avec des rayures rouges. L'Union soviétique a joué avec ce maillot le match décisif de la Coupe du Monde contre la Pologne de Boniek au Camp Nou qui a terminé en match nul.

Lors de la Coupe du Monde de 1986 au Mexique, l'équipe a réalisé une excellente première phase, terminant première du groupe. Pour cela, l'équipe de l'URSS a dû battre la Hongrie avec force, 6-0, faire un match nul avec la France et battre à nouveau l'équipe canadienne 2-0. Mais ils sont éliminés dans les huitièmes de finale, 3-4, malgré le triplet de Belanov par une prodigieuse équipe belge qui a atteint les demi-finales de cette Coupe du Monde. La base de l'équipe de football soviétique était le Dynamo Kiev avec le légendaire entraîneur Lobanov et la star Oleg Blokhin et Belanov, tous deux Ballon d'Or.

Ci-dessus, vous pouvez voir notre réplique du maillot CCCP 1986 avec les armoiries de l'Union soviétique au-dessus de l'acronyme de l'Union des Républiques socialistes soviétiques, le col en V, en rouge et le deuxième équipement en blanc.


Le point culminant de cette décennie a été le Championnat d'Europe 1988 qui se jouait en Allemagne de l'Ouest. La sélection de l'Union soviétique a été finaliste contre la Hollande, bien que les Néerlandais aient remporté la victoire. Dans l'équipe soviétique formée par Lobanov, on retrouve Belanov, Protasov et le grand Zavarov et Khidiayatullin. Curieusement, les deux équipes se sont affrontées dans la phase de groupes et la CCCP a gagné par 0 à 1. De plus, l'équipe rouge a été la première de son groupe, laissant derrière l'Irlande et l'Angleterre. L'équipe a également battu l'Italie en demi-finale pour s'incliner 2-0 face aux Pays-Bas. C'était la légendaire équipe hollandaise de Rijkaard, Koeman, Gullit, Wouters et Van Basten, et dirigée par l'architecte de l'Orange Mécanique, Rinus Michels.

Un autre moment stellaire des années 1980 pour le football des Républiques socialistes a été la Médaille d'or aux Jeux Olympiques de Séoul de 1988, en particulier parce qu'ils ont battu le Brésil en finale. Ce sont ses derniers tournois pertinents avant la chute du rideau de fer qui a marqué la fin de l'URSS et du monde tel que nous le connaissions à l'époque.



L'Union soviétique à la fin de cette décennie était au bord de l'effondrement et comme nous l'avons souligné au début de cette histoire, le démantèlement de la République socialiste en 1991, impliquera une période de transition et la refondation des équipes des républiques qui composaient l'URSS; Russie, Ukraine, Biélorussie, Lettonie, Estonie, Moldavie, Géorgie, etc.

Dans les années 90, la Russie et l'Ukraine, les nations de football les plus puissantes, comme les autres, ont participé séparément. La Russie participera déjà à la Coupe du Monde de 1994 en tant qu'équipe représentant une nation indépendante.



Ce voyage historique nous laisse en résumé une équipe, celle de l'Union Soviétique qui a été très souvent présente dans les Coupes du Monde et les Coupes d'Europe en réalisant des performances intéressantes, en luttant pour les titres et avec des joueurs qui ont été des légendes non seulement dans leur nation mais dans le monde entier. Ce n'est étonnant que ce soit une équipe qui ne vous laisse jamais indifférent et qui est toujours respectée. Il est important de souligner que le sport à l'époque soviétique, mais aussi en Russie aujourd'hui, a toujours été une activité pour exprimer la fierté nationale.

Nos maillots et vestes que nous présentons symbolisent toutes les valeurs et idéaux des anciennes républiques soviétiques et sont donc très appréciés des adeptes de l'histoire du football et du sport vintage en génerale.