Maillots Retro Manchester City FC

Maillots Retro Manchester City FC

16 article(s)

par page   |  

Les maillots rétro Officiels du Manchester City FC font un parcours par les moments glorieux des Citizens. Le Manchester City a toujours eu comme grand rival de la ville de Manchester, le Manchester United. Cependant, les Citizens ont réussi à résister avec style au domaine des Diables Rouge. Nos maillots vintage du Manchester City couvrent les différentes périodes légendaires du Club:

    • Maillot rétro du Manchester City 1956, Champions de la FA Cup, la Coupe d'Angleterre après 22 ans. Le City, entraîné par Les McDowall, a remporté la finale de Wembley face au Birminghan City, 3-1, avec buts d'Hayes, Johnstone et Jack Dyson. Sur le terrain de jeu nous trouvons aussi l'attaquant légendaire Don Revie, directeur du Leeds United et de l'Équipe Nationale Anglaise des années 70.

    • Maillot vintage Manchester City 1970, l'année au cours de laquelle les Citizens ont réussi un doublé historique en remportant la Coupe de la Ligue et la Coupe des vainqueurs de coupes, leur seul titre international à ce jour. Manchester City, dirigé par Joe Mercer, a battu le Gornik Zabre de Pologne,  2-1, avec buts de Neil Young et Francis Lee. Le City comptait dans ses rangs le numéro 8 Alan Oakes, le joueur le plus titré et qui détient le record de matchs joués de l'histoire du Club. Oakes a joué un total de 680 matchs de ligue et de coupe pour le Manchester City entre 1959 et 1976.

    • Maillot rétro de la promotion du Manchester City durant les play-off contre Gillingham lors de la saison 1998-99. Le City a battu le Gillingham aux tirs au but à Wembley après un match nul, 2-2. Ce furent des moments de renaissance pour les Citizens. What's the Story, Morning Glory, l'album de 1995 d'Oasis, supporters du City, est un souvenir parfait de cette période.

Profitez de nos élégants maillots du légendaire Manchester City Football Club. Nos maillots sont idéaux pour un après-midi dans le parc ou pour profiter de l'ambiante chaleureuse du Pub. Mode de football pour les hommes avec style.

Une brève histoire de l’équipe de foot de Manchester City 

Fondation et premières années

La naissance de Manchester City FC

La Club Manchester City a été fondée en 1880 par Arthur et Anna Connell. Arthur était recteur à l’église Saint-Marc et sa fille Anna était profondément attristée par l’état de ses alentours, et les disputes entre les hommes appauvris étaient très fréquentes.

Après avoir ouvert un club de cricket, elle a décidé qu’un autre club était nécessaire pour remplir les mois d’hiver et le Saint Mark FC est né. L'équipe n’était pas très performante, ne gagnant qu'un seul match lors de sa première saison, mais Anna a réussi à fournir quelque chose qui pourrait intéresser les gens et leur donner une équipe à suivre chaque semaine.

Le club a été rebaptisé quelques fois au début, en Gorton FC et Ardwick AFC, jusqu'en 1894. Après quelques difficultés financières, le club a été restructuré et redessiné et le nom de Manchester City a été pris. L'équipe de football de Manchester City est née pour tous les citoyens de la ville de Manchester, les mancunians.

Les premières années de Manchester City

En 1899, la ville de Manchester a gagné son premier titre, remportant la Deuxième Division et gagnant ainsi la promotion à la Première Division. Billy Meredith était le joueur vedette de cette saison, un ailier droit très talentueux qui a été surnommé "le magicien gallois" par ses fans.

En 1904, les premiers grands honneurs sont arrivés à Manchester quand Manchester City a gagné la FA Cup, grâce à un but de Billy Meredith contre Crystal Palace.

Malheureusement, une enquête sur la manière dont le club a été dirigé a conduit à la suspension de dix-sept joueurs pour faute financière présumée, et le transfert de Billy Meredith à Manchester United, un coup dur pour les Citizens.
 
Peu de fans se rendent compte aujourd'hui que City a été la première équipe de Manchester à gagner un trophée majeur, ce qui a rendu la FA Cup encore plus douce pour l'équipe en bleu clair. Les joueurs portaient des chemises bleu clair à partir de 1894, habituellement avec des shorts blancs et des chaussettes bleues.

Le premier écusson de Manchester City était très similaire à celui qu'ils ont aujourd'hui, avec une crête représentant un navire et des bandes diagonales au milieu d'un cercle disant Manchester City FC. Le bateau fait référence au célèbre Canal Maritime de la ville, tandis que les bandes sont attribuées à la famille Grelley, qui étaient des seigneurs féodaux de Manchester.

Les années trente : un temps tumultueux

Ayant déménagé dans le Maine Road en 1923, Manchester City était une équipe très populaire. En 1934, les Citoyens ont battu le record du plus grand nombre de spectateurs à un match de club anglais jamais vu, avec 84,569 supporters dans le Stade, un record qui se tient encore pour les compétitions nationales et qui n'a été battu que par Tottenham Hotspur dans la Champions League en 2016 avec 85,512 supporters, ce qui nous donne une idée de la popularité en 1934 du club mancunien.

Ce record est arrivé au sixième tour de la FA Cup contre Stoke City, une compétition qu'ils allaient gagner pour la deuxième fois de leur histoire. Ils avaient perdu face à Everton l'année précédente en finale, c'était donc un grand soulagement pour l'équipe de football de City d'émerger victorieux contre Portsmouth.

Puis les Citoyens remportèrent la 1re Division en 1937 avec beaucoup de style, marquant plus de 100 buts dans la ligue. Le succès a été de courte durée cependant, et ils ont été relégués la saison suivante, la première fois que les champions de la Première Division ont été relégués.

L'ère après-guerre

Finale de la FA Cup en 1956

En 1956, Manchester City affronte Birmingham City lors de sa sixième finale de FA Cup. Birmingham était les favoris avant le match, mais Manchester City a réussi à les surmonter et gagner le jeu 3-1.

Cette finale est rappelée avec beaucoup de tendresse par les fans grâce à un joueur, le gardien Bert Trautmann, et elle est maintenant connue comme la finale Trautmann. Il restait dix-sept minutes dans le match lorsqu’il plonge aux pieds d'un joueur de Birmingham qui s’avance et reçoit un genou au cou.

Sans substitutions autorisées, il continua à jouer malgré une douleur visible et grave, et il apparut après la rencontre que la collision lui avait cassé le cou. Il a fait deux arrêts de plus après ce moment et a dû être ravivé par l'entraîneur, mais il a refusé de laisser n'importe qui aller dans le but et City a pu lever le trophée.

Joe Mercer - 1965

Après leur relégation, l’équipe de football de Manchester City a connu un déclin considérable et, en 1965, elle a connu un taux record de fréquentation à domicile de seulement 8 000 supporters, et le changement était nécessaire. Il a pris la forme de Joe Mercer, nommé entraineur à l'été 1965.

Dans sa première saison, il a conduit les Citizens au titre de deuxième division, donnant ainsi le football de première division aux supporters qui l’attendaient avec l’impatience. Il a remodelé l'équipe, apporté d'importants changements et l’entrainement est devenue plus ciblée, disciplinée et avancée.

En 1968, le succès revient à Manchester City, et ils remportent la première division pour la deuxième fois de leur histoire. Ils l'ont fait le dernier match en battant Newcastle United 4-3, condamnant leurs arches rivaux Manchester United à la deuxième place.

La saison suivante, en 1969 l’équipe de football de City a réussi à gagner la FA Cup pour la quatrième fois. Cela a conduit à leur qualification à la Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe pour la saison suivante, qu'ils ont réussi à gagner grâce à une victoire de 2-1 contre Gornik Zabrze ainsi qu'à gagner la Coupe de la Ligue.
 
Bien que les fans rivaux se plaisent à se moquer de l’équipe de Manchester City pour un manque d’histoire, ils ont remporté les premiers grands honneurs d’un Club de football de la ville de Manchester, ils ont le record de la plus forte participation à un match de club professionnel anglais national et ils ont été la première équipe anglaise à remporter à la fois un trophée européen et un trophée national pendant la même saison.

Les années 70

Cependant, en 1971, le conseil d’administration de Manchester City a connu un take-over et Mercer a perdu son emploi. Les Citizens ont réussi à gagner une Coupe de la Ligue en 1976, mais à part cela, une longue période de médiocrité a une fois de plus frappé le club.

Il y avait cependant un temps fort pour l’équipe bleu clair, quand en 1974, ils ont battu Manchester United à Old Trafford pour confirmer la relégation de leur rival. Pour le rendre encore plus doux, c'était un ex-joueur United qui a marqué avec un talon arrière pour gagner le match.
 
Pendant tout cela, l'insigne et le maillot ont très peu changé, demeurant fidèles à la chemise bleu clair et à l'insigne rond avec un navire. Les chaussettes sont devenues blanches, parfois avec des rayures de différentes couleurs sur elles, mais généralement le design est resté simple avec des changements du col polo au col rond ou col en v comme vous pouvez voire au-dessus. À partir de 1976 les maillots auront des changements avec des détails ajoutés pour adapter la stétique aux nouveaux temps.

Les années 80

Les années 80 ont été une décennie difficile pour l'équipe de City, et ils ont passé par sept entraineurs différents, ce qui était excessif compte tenu de la période de temps. Une finale de la coupe FA en 1981 a été le sommet de la décennie et elle s'est terminée par une perte de 3-2 contre Tottenham Hotspur.

Ils ont fait le yoyo entre la Première et Deuxième division, faisant l'objet d'une promotion et d'une relégation tous les deux ans. Ils ont réussi à être promus dans la saison 1988-89, mais encore la saison suivante, la relégation semblait une réelle possibilité.

Ils ont cependant réussi une victoire énorme de 5-1 contre les rivaux de Manchester United, que Sir Alex Ferguson avait récemment pris en charge. Le légendaire entraineur écossais a depuis déclaré que c'était sa défaite la plus humiliante de toute sa carrière de manager, ce qui n'est pas un exploit à dénigrer.

L’ère de la Premier League

Les années 90

Le club faisait partie de la toute première Premier League et a même réussi une position finale respectable à mi-table, mais ils étaient loin d'être candidats pour le titre, et ils ont eu beaucoup de difficultés jusqu'en 1996, lorsqu'ils ont été relégués de la Premier League à la Première Division.

Un florilège de dirigeants a été signé puis démissionné ou renvoyé, y compris Steve Coppell qui a démissionné après seulement six matchs et 33 jours à la tête du club, déclarant que c'était trop de pression.

Les performances des Citizens ont continué à décevoir et en 1998, un désastre a frappé : ils ont été relégués à la Seconde Division, la première équipe anglaise à avoir gagné une coupe européenne à être reléguée au troisième rang du football.
 
La saison suivante a été la période du make-or-break. Même si les clubs peuvent se relever d'une saison dans une division inférieure, il est si facile de s'habituer à la division et de construire de là est beaucoup plus difficile. Dans la mode typique de City, ils se sont qualifiés pour la finale de play-off à jouer à Wembley contre Gillingham.

En regardant le sort des deux clubs aujourd'hui, le match était extrêmement important. City perdait d’un but avant que Paul Dickov n'obtienne un égalisateur tardif qui a mené le match à une séance de tirs au but que les Citizens ont remporté. En 2001-2002, ils ont réussi à remporter la Première Division, battant le record du nombre de points en cours de route et ils sont revenus dans la Premier League après les temps les plus sombres de leur histoire.

Vers le succès

Kevin Keegan était l'homme qui a supervisé cette victoire de la Première Division et il a apporté une certaine stabilité nécessaire au club de Manchester qui leur manquait depuis longtemps. Il a fait des transferts impressionnants, notamment Nicolas Anelka, Peter Schmeichel et Marc-Vivien Foé.

Tragiquement, Foé, qui avait sans doute été le meilleur joueur de City pendant une saison, s'est effondré dans un match avec sa sélection national et est mort malgré tous les efforts de l'équipe médicale.

Malgré sa cohérence, Manchester City n’atteignait pas le niveau que les supporters rêvaient et ne se qualifiaient pas pour le football européen, et Keegan a démissionné en 2005.

L'homme d'affaires thaïlandais Thaksin Shinawatra a racheté le club, mais après avoir failli détruire le club avec des décisions financières suspectes, il a été obligé de vendre, et Abu Dhabi United Group a pris le relais. Sheikh Mansour était le moteur de cette affaire, et il était clair qu'il était prêt à soutenir financièrement le club.

L'ère d'or de Manchester City

Depuis la prise de contrôle du groupe d’Abu Dhabi, Manchester City est devenu l’une des plus grosses équipes anglaises. Certains de leurs transferts sont devenues des joueurs de calibre mondial, notamment Sergio Aguero, David Silva, Yaya Toure et Kevin de Bruyne.

Aguero a été un attaquant incroyablement vif, et ses buts ont poussé les Citizens à quatre titres de Premier League. Le premier est arrivé en 2012 et est sans aucun doute le dernier jour le plus spectaculaire de toute saison de la Premier League.

Toute autre résultat qu’une victoire donnerait à leurs grands rivaux Manchester United le titre, et City affrontait Queens Park Rangers. Grâce à un but de Pablo Zabaleta, City menait 1 à 0 mais ce qui aurait dû être une victoire facile s'est rapidement transformé en cauchemar, car Queens Park Ranger a marqué deux buts malgré le fait qu'un joueur ait été explusé.

Dans la 92ème minute, Edin Dzeko a égalisé ce qui n’était pas encore suffisant pour remporter le titre. Sergio Aguero est monté en flèche et a marqué le but décisif, remportant le trophée, envoyant les fans dans l'euphorie et marquant l'ascension de Manchester City dans les livres d'histoire. Le cri de "Aguerooooooooooooooooooooooooooooo" est familier à tous les fans de la Premier League et est particulièrement délicieux pour les citoyens.